Souvenirs d’été

Mon grand, dans quelques jours, tu auras terminé ta première année scolaire. C’est fou comme le temps a filé en mode turbo. Je te regarde et je constate tout ce qui a pu se passer en 180 jours d’école. Quelques centimètres sont venus s’ajouter à ta silhouette, de nouvelles expressions font dorénavant partie de ton vocabulaire et la liste de numéros de téléphone des petits amis a allongé.

Rares sont les jours où tu n’es pas rentré à la maison avec les yeux pétillants, impatient de nous partager les dernières choses que tu avais apprises ou ce qui s’était passé pendant la récréation.

Je sais que la routine n’a pas toujours été facile, qu’il y a eu des jours où le cœur te disait moins de monter dans l’autobus, qu’il y a des soirs où tu n’avais qu’à déposer la tête sur l’oreiller pour t’endormir, brûlé de ta journée.

Dans quelques jours, tu vivras tes premières « vraies » vacances. Il s’agit d’une pause bien méritée, car on va se le dire, remplir sa tête de nouvelles connaissances, ce n’est pas de tout repos.

Tu sais mon grand, je te souhaite un été à l’image de ce que j’ai connu à ton âge. Un été où les écrans sont réservés uniquement au jour de pluie, un été où une saucette dans la piscine donne droit à un congé de bain. Je souhaite que le dessous de tes petits pieds soit noirci par le sol. Je veux que tu rentres au moment où le soleil commence à se coucher. Je veux te voir jouer au kickball dans la rue avec les petits voisins. Je veux devoir crier ton nom plusieurs fois pour que tu viennes souper et que tu manges ton repas à la vitesse de l’éclair avec une seule envie : celle de retourner jouer. Je veux qu’il y ait des moments où tu n’aies tout simplement rien à faire. Je veux te voir refaire le monde avec tes amis sur ta serviette, couchés sur l’asphalte de l’entrée, car tu vas voir, il n’y a pas meilleur moyen de se réchauffer lorsqu’on commence à grelotter.  

Je veux que ta peau soit ratatinée d’avoir joué des heures dans la piscine. Je veux t’entendre me demander des milliers de fois de te regarder faire la bombe ou ton nouveau saut inventé. Je veux te voir revenir à la maison crotté de la tête au pied parce que tu es parti à la découverte de la nature. Je veux devoir régler des conflits à cause de la couleur d’un Mr. Freeze. Je veux que tes amitiés d’école se solidifient autour d’un cornet. Je veux que tes amis et toi preniez l’assaut des rues avec vos vélos. Je veux voir vos jouets traîner sur le gazon. 

Mon grand, tout ce que je veux finalement, c’est que ces vacances d’été te permettent de remplir ta tête de beaux souvenirs. Je veux que plus tard, tu n’aies qu’une seule envie, que tes enfants aient à leur tour un été à l’image de ce que tu as connue…

 

Partager:

Laisser un commentaire