Notre minuscule hall d’entrée

Notre maison a été construite à la fin des années 90. Plus précisément au moment où Ricky Martin était considéré comme un dieu. Bon, si l’on oublie le fait que les gens semblaient avoir un goût douteux pour les couleurs à cette époque (la céramique de notre 2e salle de bain le confirme très bien !) je peux aussi vous confirmer que celui qui a pensé aux plans de notre maison s’est probablement inspiré d’une cabine téléphonique pour ce qui est de la grandeur de notre hall d’entrée. Il est mi-nus-cu-le. À part sa grandeur, je dois dire qu’un autre de ses points négatifs, c’est qu’il n’est pas très pratique. Du moins, clairement pas pour une famille de 4.

Il a donc fallu que j’use de beaucoup d’imagination pour essayer de rendre cet espace à la fois fonctionnel et organisé. Et je dois avouer que ç’a été tout un défi.

 

Le rangement

Parce qu’en étant 4, ça fait 4 fois plus de choses à ranger (et 835 894 715 fois plus l’hiver!!), une des premières choses que j’ai dû m’assurer en pensant au rangement, c’est que celui-ci puisse être facilement accessible aux enfants. Au début, j’avais opté pour des petits paniers fixés au mur, mais je dois avouer qu’on finissait la plupart du temps par s’accrocher dedans, ils ont donc rapidement “pris le bord”.

En fait, mon idée de rangement, je l’avais dans la tête depuis longtemps. Je voulais l’armoire à chaussure Hemnes de Ikea. Et disons que lorsque j’ai une idée dans la tête, je ne l’ai pas dans les pieds, j’ai fini par convaincre mon chum de l’acheter. On a dû cependant y apporter quelques modifications en lui coupant les pattes (je sais, ma tournure de phrase sonne cruelle!), car le calorifère empêchait son installation.

À la base, c’est un meuble à souliers, mais ici, ce n’est pas sa principale fonction. Il sert plutôt à ranger les tuques, mitaines, cache-cou, l’hiver et l’été, les casquettes, gougounes, petites lunettes de soleil…. Les 2 casiers du bas sont aux enfants, car ils leur sont facilement accessibles et ceux du haut aux parents. Je l’adore !!!!!!! En plus de ne pas prendre beaucoup de place, il nous permet de tout ranger et de ne rien avoir à la vue. Ce qui est un gros plus pour ma santé mentale.

 

La garde-robe

Si le hall d’entrée est (presque) de la même grandeur qu’une cabine téléphonique, alors je vous laisse un peu imaginer la grandeur de son garde-robe! Il fallait que je trouve un moyen de pouvoir y serrer le maximum de choses possibles (toutes saisons confondues).

 

Paniers

Parce que je voulais qu’on lui puisse s’y retrouver facilement, j’ai décidé d’utiliser des bacs en plastique que j’ai identifiés selon leur contenu. Il y a un bac pour les pantoufles en Phentex (un must pour la visite!), pour les casquettes, pour les accessoires d’été…) Chaque membre de la famille a également le sien (clairement identifié par un pictogramme) dans lequel se retrouve, les trucs en surplus ou les choses que l’on se sert moins souvent. Chaque chose à maintenant sa place.

 

Porte-revues

Parce que je voulais utiliser chaque petit recoin, on a installé un porte-revues (autrefois acheté chez Ikea et qui accumulait la poussière au sous-sol) afin de pouvoir l’utiliser comme rangement. Plutôt que d’y mettre des magazines (qui n’a jamais été sa vocation chez nous d’ailleurs) on y met les mitaines orphelines, des sacs réutilisables…

 

Bac à gougounes

Des gougounes, je crois que je peux affirmer que la quantité que l’on possède (bon surtout que JE possède !) frise le ridicule!! Même si on a un « rack » à chaussures dans la garde-robe, je ne le trouvais pas très pratique pour les ranger. Elles finissaient empilées les unes sur les autres, la montagne finissait toujours par s’écrouler et le chaos finissait toujours par régner. Afin de pouvoir en ranger le maximum en utilisant un minimum de place, j’utilise un bac (le même que les autres) dans lequel les gougounes sont rangées à la verticale ce qui permet de gagner beaucoup, beaucoup d’espace. Pour vous donner une idée, je suis capable d’y placer jusqu’à 10 paires.

 

 

Crochet à parapluie

Bon, je n’ai pas vraiment de crédit pour celle-ci, car le crochet était déjà en place dans la garde-robe si ce n’est que peut-être pour sa nouvelle utilité. Parce que l’on n’avait pas d’endroit pour ranger les parapluies, on les accroche maintenant sur ce crochet. Situé en hauteur, il n’y a donc plus aucun parapluie qui traînent sur le plancher. Quand je vous disais que chaque petit coin était utilisé 😉 

 

Les petits détails

 

Pot à clé

Le meuble en plus d’être pratique, sert aussi de « petite tablette » sur laquelle j’ai pu déposer un pot pour que l’on puisse y déposer nos clés. Fini le temps où je perdais un temps précieux à les chercher.

 

Les crochets 

Parce que c’était important que mes enfants puissent également avoir accès à leur manteau (tsé pour leur autonomie 😉 ) j’ai trouvé les plus beaux crochets que l’on a installés de chaque côté du meuble. Ils peuvent donc y accrocher leur manteau (après leur avoir répété 2 ou 3 fois, bien entendu!!)

 

 

 Des petites décos

C’était plus fort que moi, il fallait que je mette une petite touche de déco. Je me suis quand même contrôlée, parce que je ne voulais pas que ce soit surchargé.

 

 

Voici donc comment j’ai aménagé un des plus petits espaces de la maison afin qu’il soit fonctionnel et organisé. Et quand je dis organisé, je tiens à spécifier qu’il arrive quand même d’avoir l’impression qu’une tornade est passée !
 
 

 

Mes achats

Pot à clé : Homesenses

Lanterne : Ikea

Crochets orignal : Vie de Chalet

Étoile en bois : Michaels

Armoire à chaussure Hemnes : Ikea

Porte revue : Ikea

Bacs en plastique : Dollorama

Miroir : Ikea

 

Partager:

Laisser un commentaire