Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une

Si je te disais qu’un livre a changé ma façon de voir les choses, me croirais-tu? Pourtant sans m’y attendre c’est ce qui m’est arrivé. Je suis de celle-ci qui croit que rien n’arrive pour rien dans la vie. Un soir, j’étais allée reconduire les enfants chez une amie qui avait proposé de les prendre le temps d’une soirée question que l’on profite, chéri et moi, d’un petit moment ensemble. Faut dire que sa proposition tombait juste à point. J’étais exténuée, vidée, brûlée. La routine était en train de venir à bout de moi. Elle était devenue lourde sur mes épaules. Si je me souviens bien, je crois même avoir versé quelques larmes dans sa cuisine.

Avant de quitter pour ma soirée, mon amie m’a tendu un livre en me disant : « je crois qu’il pourrait te faire du bien». Bien que le titre m’ait accroché, je dois avouer qu’il est resté plusieurs jours sur le banc dans l’auto. Probablement parce que le livre sonnait un peu trop « psycho » à mes oreilles et que normalement avec ce genre de livre, je me lasse après les 2 premiers paragraphes.

« Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble-t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ?
Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie  et de l’épanouissement.
Alors quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider elle n’hésite pas longtemps : elle fonce.
À travers des expériences étonnantes, créatives et riches de sens, elle va, pas à pas, transformer sa vie et repartir à la conquête de ses rêves… »

Un soir, ma curiosité (ou plutôt le mot routinologue) aura eu raison de moi. Sans attente, j’ai commencé à lire le premier chapitre, suivi du second, puis du troisième. Sans m’en rendre compte, j’avais lu 75 pages dans le temps de le dire. On était loin du livre de psychologie/développement personnel assommant (lire ici plate) auquel je m’attendais.

Si j’ai aussi facilement embarqué dans l’histoire, c’est probablement parce que je me suis tout de suite reconnue dans le personnage de Camille. Parce que tout comme elle, malgré le fait que j’ai pas mal tout pour être heureuse (un amoureux, des enfants, des amis extraordinaires, une bonne job…) j’avais cette impression que le bonheur était en train, moi aussi, de me filer entre les doigts.

Je ne compte plus les fois où pendant la lecture, j’ai mis le livre de côté pour aller chercher de quoi écrire pour que je puisse moi aussi faire l’exercice que le routinologue avait proposé à Camille. Aussitôt le livre la terminé, la première chose que je me suis empressée de faire c’est de le lire à nouveau, mais cette fois-ci un marqueur à la main pour souligner les passages, les citations qui m’ont fait réfléchir ou que je veux mettre en pratique.

Si tu as le goût d’une lecture qui te fera le plus grand bien ou peut-être même d’un nouveau départ, je te promets que tu ne verras plus la vie de la même façon après avoir lu ce livre.

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une
Raphaëlle Giordano
Éditions Édito

Partager:

Laisser un commentaire

+ 44 = 45