Vole, vole papillon doux

Avril, ce mois pendant lequel la neige se transforme en boue (pour ne pas dire, bouette !) 😉 Pas toujours évident dans ce temps-là de planifier des activités dehors. Et je dois dire qu’avec les températures frettes  froides des derniers jours, c’est à croire que le printemps tient absolument à se laisser désirer.

Samedi dernier, comme la température n’était justement pas propice aux activités extérieures (du moins sans risque de partir au vent !) et qu’il était hors de question pour notre santé mentale de rester confinés à l’intérieur, on s’est dit que c’était l’occasion parfaite pour aller (enfin) visiter Bfly au Quartier Dix30. Depuis le temps que j’en entendais parler.

C’est donc en gardant la surprise aux enfants que nous avons pris le chemin qui allait nous mener d’une rive à une autre. Ayant deux petits« maniaques » d’insectes à la maison , on savait que l’activité allait leur plaire. L’été, ils peuvent passer des heures à « chasser » les insectes pour ensuite les observer méticuleusement à la loupe. Et là je ne parle même pas de leur désir de leur offrir l’hébergement (à mon grand malheur !). On savait donc qu’en allant à cet endroit, ils seraient dans leur «élément» !

Et je dois dire que l’on ne s’est pas trompé. Les enfants ont adoré, pour ne pas dire CA-PO-TER. De pouvoir en voir autant virevoltant près d’eux et parfois même sur eux, ça nous a donné le droit à des petits yeux brillants. Et j’avoue que leur bonheur était contagieux ! Bien que la volière des papillons ne soit pas une pièce immensément grande, j’ai trouvé que cela fait en sorte que la durée de l’activité est juste idéale pour ne pas perdre le contrôle parce qu’ils sont tannés.

On a fait l’activité de jour, mais il est également possible de la faire en soirée. Comme les papillons dorment à ce moment de la journée, on peut quand même les observer, mais l’activité se transforme plutôt en expérience multimédia ou lumières et effets sonores sont à l’honneur.

Une fois l’activité terminée, on a profité de notre petit passage sur la Rive-Sud pour faire quelques petites emplettes et casser la croûte. Il n’y a pas de doute, on a eu beaucoup de plaisir et quelque chose me dit que l’on va éventuellement profiter d’un jour de pluie pour répéter l’expérience !

 

Pour plus de détails, je vous invite à visiter le site de Bfly, en cliquant ICI

 

Pouvez-vous trouver le papillon?
Partager:

Laisser un commentaire