Faire les devoirs et les leçons en s’amusant

Par Dinnia Millette 

Je suis la maman d’une petite fille de 8 ans qui est en deuxième année au primaire. Quelle joie de la voir grandir, évoluer, se faire des amis, prendre confiance en elle, mais les devoirs, quel cauchemar! Qui a eu cette idée ? Il me semble que tout était plus simple « dans mon temps ». Est-ce que j’ai vraiment dit ça?! Quand on a eu une journée de travail stressante, qu’on arrive à la maison et qu’on doit enchaîner avec les devoirs, l’ampleur de la tâche que les enfants doivent accomplir fut un choc pour moi. Ton enfant n’en peut plus, tu n’en peux plus, l’information n’entre plus parce que l’enfant est fatigué de sa journée et toi de la tienne.

Cette saga est maintenant chose du passé, car j’ai trouvé LE livre qui me facilite la vie et qui rend la période des leçons et des devoirs moins lourde et beaucoup plus amusante. « Devoirs, La boîte à outils » est un livre écrit par deux enseignantes : Annie Lambert et Isabelle Rouillier.

Il a changé ma vie et celle de ma poulette. Ce livre contient une multitude de trucs et d’idées pour apprendre en s’amusant. Il s’adresse aux élèves de la 1ère à la 6e année. On y retrouve plus d’une soixantaine d’idées pour réinventer la période des devoirs et des leçons. Certaines utilisent les tâches quotidiennes (l’épicerie, le lavage et les repas) comme outil d’apprentissage, tandis que d’autres impliquent des items que l’on peut facilement retrouver à la maison.

On nous propose d’écrire les mots de vocabulaire dans le miroir de la salle de bain pour que les enfants puissent les observer chaque jour et les mémoriser lors du brossage de dents ou pendant l’heure du bain. On a eu le plaisir de pratiquer les verbes dans notre porte patio, ce que ma fille a beaucoup apprécié. Même sa copine s’est jointe à nous pour les leçons.

Une autre suggestion est d’utiliser des « Post-It » sur lesquels on inscrit des additions/soustractions et les réponses sur d’autres. L’enfant doit jumeler les opérations avec les bonnes réponses. Pour les plus vieux, on peut inscrire les pronoms et les terminaisons de verbe que l’enfant doit agencer ensemble. Une façon amusante et stimulante d’apprendre.

Le livre offre également des variantes pour s’adapter aux apprentissages des trois cycles du primaire. Les auteures proposent aussi de se faire une petite boîte à outils dans laquelle on dépose calculatrice, jetons, efface, crayons, règle, aiguisoir, pour tout avoir sous la main en cas de besoin. Pour ma part, j’ai pris ce petit coffre à outils que j’ai personnalisé.

Le livre est bien illustré, nul besoin de le lire en entier. On peut simplement naviguer d’une astuce à l’autre. Le matériel pour chaque activité est clairement indiqué, on peut utiliser ce que l’on a sous la main et souvent le matériel proposé fait déjà partie du quotidien : toutous, dés, Legos, téléphone, tablette, etc…

Je le recommande, c’est vraiment un coup de cœur pour moi, la période des devoirs est maintenant synonyme de plaisir.

 

Partager:

Laisser un commentaire