5 livres que vous devez absolument lire avec vos enfants

Retrouver mon cœur d’enfant, c’est exactement l’effet que la littérature jeunesse a sur moi. Je pourrais passer des heures à feuilleter les livres pour enfants dans les librairies. S’il n’en tenait qu’à moi, je m’assiérais en indien en plein milieu de l’allée pour le simple plaisir de pouvoir en contempler plus longtemps 😉 Je crois que je suis plus impatiente que mes enfants d’arriver à la fin de la journée afin de lire l’histoire avant qu’ils se couchent.

Lorsque l’Association des libraires m’a demandé, à l’automne, si j’avais envie de collaborer avec elle, je croyais rêver. Le genre d’occasion pour laquelle AUCUNE minute de réflexion ne m’a été nécessaire! J’ai immédiatement dit oui parce que cela allait me permettre de faire une des choses que je préfère le plus avec le blogue : vous partager mes coups de cœur lecture. 

Voici donc 5 livres pour lesquels mon cœur a flanché et qui valent, croyez-moi, un petit arrêt à votre librairie. Ces 5 titres sont d’ailleurs finalistes dans la catégorie jeunesse du Prix des libraires du Québec.

 

Frida c’est moi

Sophie Faucher
Illustrations: Cara Carmina
Édito jeunesse

Ce livre initie les jeunes lecteurs à l’univers parfois joyeux et parfois triste de cette célèbre artiste peintre. Avec un texte empreint de douceur et de naïveté, Frida, enfant, s’adresse directement à ses jeunes lecteurs, ce qui permet de ressentir pleinement les émotions de cette dernière. 

La puissance du texte est accompagnée d’illustrations plus que magnifiques, qui font de ce livre un chef-d’œuvre pour les yeux.

« Si les oeuvres de Frida Kahlo sont bien connues du grand public, dont ses magnifiques autoportraits révélant sa beauté sombre et sa chevelure fleurie, sa vie l’est peut-être moins. Pourtant, son destin hors du commun fut marqué par d’intenses souffrances physiques qu’elle a transcendées par l’amour de son art. Dans ce livre destiné à un jeune public, Sophie Faucher prête sa voix à Frida l’enfant qui se raconte à travers les joies et les peines de son quotidien. Les textes profonds, empreints d’une naïveté désarmante et d’une grande tendresse sont magnifiés par les illustrations richement colorées de Cara Carmina. Voici une histoire qui incite à la réflexion sur l’acceptation de soi, au respect de la différence, tout en suscitant une émotion inattendue et un grand désir d’en connaître davantage sur cette femme et artiste d’exception. »

 

L’oiseau de Colette

Isabelle Arsenault
Éditions La Pastèque

« Pauvre Colette, récemment déménagée dans un nouveau quartier, sa mère lui refuse un animal de compagnie. Mais lorsqu’elle cherchera à se faire de nouveaux amis, ce sera grâce à une perruche… imaginaire! »  

Ce livre m’a immédiatement charmée. Il n’y a rien, selon moi, de plus puissant que l’imaginaire d’un enfant. Illustrée avec des couleurs sobres, l’histoire est, malgré tout, haute en couleurs, tout cela grâce à l’imaginaire de cette bande d’enfants du Mile-End. Ces jeunes vous donneront le goût d’emménager dans ce quartier dans lequel, à travers ses ruelles, tout semble possible!

Ce livre est une initiation parfaite à l’univers de la bande dessinée.

 

Comme tout le monde

Charlotte Erlih
Marjolaine Leray
Éditions: Talents hauts

Parce que vouloir être comme tout le monde, c’est oublier l’essentiel : qui l’on est. Un livre fabuleux sur l’acceptation des différences. Avec des illustrations au look enfantin, on comprend rapidement que la petite roulotte voulant se conformer aux autres vient à en perdre ses « couleurs ». Et si finalement nos différences étaient justement notre force. Un livre que vous devez absolument lire à vos enfants !

« Une petite roulotte bariolée sillonne le monde et fait une halte à l’orée d’un joli bourg fleuri. Bientôt, les commentaires fusent au sujet de ses couleurs, de ses roues ou encore de son toit sans cheminée. La petite roulotte fait de gros efforts pour faire taire les mauvaises langues en essayant de se conformer aux autres. Elle finit par comprendre qu’elle a bien mieux à faire. »

 

Le bain de Berk

Julien Béziat
Éditions Pastel 

Voici un livre pour lequel nous avons eu un coup de cœur unanime à la maison. Je dois probablement avoir lu cette histoire aux enfants au moins 50 fois (si ce n’est pas plus) et chaque fois la fin provoque malgré tout la même réaction : un immense fou rire pour ensuite me faire dire «encore maman, s’il te plaît!».

« L’autre jour, un truc terrible est arrivé dans mon bain. J’ai posé Berk sur le bord de la baignoire et je suis allé jouer dans ma chambre, le temps que l’eau finisse de couler. Le problème, c’est qu’il a glissé, et PLOUF ! Trouillette ma tortue a paniqué : « Berk se noie ! ». Drago, Poulp et Aspiro étaient prêts à tout pour l’aider mais qu’est-ce que le doudou-chouchou essayait de leur dire, la bouche remplie d’eau ? »

Une histoire qui pourrait devenir un classique dans la bibliothèque familiale j’en suis certaine 

 

Koi ke bzzz?

Carson Ellis
Éditions Hélium 

Pour être honnête avec vous, je n’étais pas certaine au début d’aimer ce livre, car celui-ci m’amenait complètement hors de ma zone de confort. Parce que dans ce livre, l’histoire n’est pas racontée avec des mots, mais plutôt en langage d’insectes. J’ai beau avoir étudié en langues au cégep, le langage des insectes m’était totalement inconnu!!

Et savez-vous quoi, je n’ai pas aimé ce livre, je l’ai adoré. Pourquoi? Parce dans celui-ci, pas besoin de mots pour comprendre l’histoire. Les illustrations permettent de vivre pleinement cette histoire racontant le cycle de la vie. Et je dois dire que le fou rire que provoque l’utilisation de ce langage d’insecte est contagieux.

« Koi ke bzzz? Za zu pat. Tak, tak ! …

Que font une coccinelle, un hanneton, deux demoiselles libellules et leurs voisins, quand ils se retrouvent en pleine nature, autour d’une pousse minuscule en train de grandir ? Ils se perdent en conjectures… dans leur propre langue insecte !
Seul Gluiky, la sage et vieille chenille, pourra leur venir en aide… et trouver l’échelle en mesure de les aider à gravir la plante… qui n’en finit plus de pousser !

Du printemps à l’hiver, les insectes, autour d’elle, s’étonnent, s’extasient et se désolent, tandis qu’araignées et oiseaux croisent son chemin, avant qu’elle ne fane, tout simplement. » 

 

 

Crédit: helium-editions.fr

Prix des libraires du Québec

Afin de promouvoir la littérature jeunesse, l’Association des libraires du Québec (ALQ) se réunit en comité chaque année afin de faire une sélection de livres qui se démarquent par leurs qualités littéraires et artistiques. Pour la liste complète des finalistes catégorie jeunesse cliquez ICI

 

Pour d’autres suggestions lecture, je vous invite à jeter un coup d’oeil à ce vidéo: 

https://www.facebook.com/parfaitemamanimparfaite/videos/1519646414756076/

 

 

Partager:

Laisser un commentaire